Conseil d’administration

Conseil d’administration
L'administration du Centre est assurée par un Conseil d'Administration composé ainsi qu'il suit :

Membres administrateurs:

un (1) représentant du Gouvernement du Burkina Faso issu du Ministère
Chargé de la culture ;

trois (3) membres représentant chacun un Etat membre participant ayant satisfait aux conditions de l'article 4 des présents statuts et choisis suivant un
Système de rotation ;

un (1) représentant de la Directrice générale de I'UNESCO ;

trois (3) membres issus des organisations à vocation régionale de la société civile culturelle, experts dans les domaines d'intervention du Centre: arts du spectacle, cinéma et audiovisuel, actions transversales de promotion des politiques et industries culturelles ;

Un représentant de la tutelle financière ;
Un représentant du personnel du Centre.

Membres observateurs :

un (1) représentant de la Commission nationale burkinabè pour l'UNESCO ;

un (1) représentant du Ministère chargé des affaires étrangères ;

le Délégué Général du CERAV/Afrique qui assure le secrétariat ;

les Directeurs techniques, administratifs, financiers et comptables ;

un (1) représentant de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité
Publique

Les membres administrateurs du Conseil d'Administration sont nommés pour un mandat de trois (3) ans, renouvelable une (1) fois. Le représentant du Gouvernement du Burkina Faso assure la présidence du Conseil d'administration.

Le Conseil d’administration :

  • approuve les programmes du Centre à moyen et long termes ;
  • approuve le plan d'activité et le budget annuel du Centre, y compris le tableau des effectifs
  • examine les rapports annuels que lui adresse le Délégué général du Centre ;
  • établit les règlements et définit les procédures financières, administratives et
    de gestion du personnel du Centre, conformément aux lois du Burkina Faso ;
  • décide de la participation des organisations intergouvernementales régionales
  • et des organismes internationaux à l'activité du Centre.
Undefined

A la une

  • Inauguré dans des conditions très regrettables, retard accru du Premier Ministre Paul KabaThieba, j’ai bien peur que la culture soit de nouveau le dernier des soucies de ce gouvernement. Cette négligence qu’on accorde à la culture me fait beaucoup de la peine.
  • Inauguré dans des conditions très regrettables, retard accru du Premier Ministre Paul KabaThieba, j’ai bien peur que la culture soit de nouveau le dernier des soucies de ce gouvernement. Cette négligence qu’on accorde à la culture me fait beaucoup de la peine.
  • PM

    Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement a procédé le lundi 28 mars 2016 à Bobo-Dioulasso, au lancement officiel des activités du Centre Régional pour les Arts Vivants en Afrique (CERAV/Afrique).